27 juin 2021

1476 de Sarah Castillo Palayer

Par Zoé Gilles

Tout débute gentiment… Une charmante romance qui se transforme en polar/thriller passionnant !

J’ai adoré ! Une délicieuse escapade italienne en suivant l’histoire de cette Belle, plongée dans le XVème siècle florentin, riche en complots, trahisons, et œuvres d’art.

Résumé : Sarah Castillo Palayer nous conte l’histoire romancée de la belle et divine Simonetta Vespucci, Vénus de Botticelli, ce dernier pétrifié dans sa douleur à sa mort, qui se fit la promesse solennelle qu’il baiserait pour l’éternité les pieds de sa Vénus.

La plume envolée de Sarah Castillo Palayer, parfois osée, vous embarque avec ravissement. Tout est juste : le ton, les expressions, les décors savamment dosés à la manière d’un film.

Cette lecture ayant été réalisée dans le cadre du groupe FB « Cercle des auto-édités », j’en ai profité pour poser une question à l’auteure (dans tous les cas son ouvrage supposait un travail de recherches qui méritait également de sérieux compliments !) : 

Est-ce l’histoire exacte de la Belle ou l’avait-elle imaginée ?

Réponse de l’auteure :

Je suis une grande amoureuse de l’Italie et de la Toscane en particulier. Pour répondre à ta question, j’ai décidé d’écrire ce roman en contemplant la Naissance de Vénus au musée des Offices à Florence. L’histoire est un mélange de faits réels et d’autres inventés de toutes pièces pour créer cette intrigue. Un sacré travail de recherche et une belle rencontre dans la nef de l’église Ognissanti.

Un mot sur l’auteure :

« Après une enfance bercée par les marées bretonnes, Sarah Castillo Palayer sillonne le grand Sud pour finalement s’arrêter au pied du mont Ventoux. Cette quadragénaire, lectrice assidue et passionnée de cinéma, décide de prendre la plume, qu’elle a trop longtemps laissée dans un tiroir. Ainsi naîtront… » A ce jour, cinq romans, dont 1476. Une plume que je vous invite à découvrir.